Communiqué en course n°13
Bateau village

Lundi matin, sortie de la presse people : Voici, Gala, Match, et pendant que Nicolas et Cécilia ne sont plus dans le même bateau (quel scoop !), maman a eu des nouvelles en direct de sa fille Laurence !!! Et oui, ça c'est du scoop. D'ailleurs, dans Voici, page 24 ... Si si si, entre les lignes, juste là, vous verrez ... (j'ai acheté des actions Voici ce week-end, alors n'hésitez pas !). Donc Marine, équipière sur l'Esprit d'Equipe, l'un des bateaux accompagnateurs qui rament avec les ministes dans leur traversée du pot au noir notamment, nous a passé le message suivant : "Je suis Marine, équipière sur Esprit d'Equipe un des bateaux accompagnateurs... J'ai eu des nouvelles de Laurence a la VHF, indirectement par Fabrice n°165. Elle vous passe le message suivant : ça a été super rude pour elle dans le pot au noir mais maintenant ça va beaucoup mieux! Elle est super contente tout est ok. Elle est pressée d'arriver a Bahia elle fait des bisous du milieu de l'atlantique.... et.... Merci pour le cadeau d'anniversaire !!! elle était super contente!".

Sinon je vais bien (merci pour vos nombreux mails !), mais mon coup de blues (en fait, il paraît que c'était le mien, et pas celui de Laurence ...) est bien passé, après un week-end ensoleillé dans le sud, et le départ pour Bahia en perspective samedi, ça va aller vite !

Et encore sinon, Laurence a profité de mon coup de blues pour passer le sien, et du week-end pour se positionner en 16ème série ce matin !!! L'option déjeuner-du-dimanche-midi-chez-la-belle-mère ayant dû être remis à plus tard pour raisons personnelles (peut-être la sortie du pot au noir), Laurence, légèrement décalée à l'Est de ses concurrents directs (Béné et Bertrand), les a tranquillement passés entre samedi et dimanche midi, en profitant aussi pour aligner un 3ème concurrent assez écarté de la route directe, et gagnant ainsi 3 places et 24 milles sur Bénédicte entre samedi midi et le pointage de ce matin. Encore un peu de maths ... Bénédicte, première fille en série à Madère, avait 5h30 d'avance sur Laurence. A une vitesse moyenne actuelle de 5,3 noeuds, et 1000 milles restants à parcourir, quelle est l'âge de la capitaine ? 35 ans, on sait ! Bon, et plus dur, à quelle vitesse se vide l'Atlantique ? Il se remplit, on sait aussi, vive le réchauffement climatique ! Bon, et bien, puisque vous êtes à peine réveillés en ce lundi matin (et moi à peine plus, mais j'ai ma calculette, et aussi mes horaires d'avion à gérer ...), voici où on en est : Laurence doit arriver environ 35 milles avant Bénédicte pour envisager d'être la première fille (et elle en est à 18, mais peut-être qu'elle s'en fiche ...), et étant pointée ce matin à 999,93 milles de Bahia, on peut imaginer qu'elle passe l'équateur à 15h42 cet après-midi (à peu près), et qu'elle pointe son étrave dans la Baie de tous les Saints dans 6,94 jours, donc dimanche à 22h01 (environ) heure de Bahia !

Voilà (heu non, pardon, Voici) pour les (bonnes) petites news du lundi matin, quand on se réveille sous la fraîcheur de l'hiver, alors que Laurence ne doit plus savoir comment refroidir son cidre pour tout à l'heure. Bon passage de l'équateur à vous, n'oubliez pas de faire le tour du bateau à la nage en saluant Neptune, et bon vent ! Nath

 

Communiqué en course n°12 Tous les communiqués Communiqué en course n°14