Sources d'énergies
vent

Le vent : c'est le seul et unique moteur du bateau. Tout autre moyen pour faire avancer le voilier est interdit. Les minis sont d'autant plus aptes à respecter cette règle qu'aucun moteur n'est embarqué à bord et qu'une surface de voilure démesurée ramenée aux 6m50 de longueur leur permet de filer sur la mer à des vitesses stupéfiantes.

Le soleil : le parcours particulièrement ensoleillé de la traversée de l'Atlantique me permet d'utiliser des panneaux solaires, légers et de forte puissance, afin de recharger les batteries du bord. Cependant, une bonne maîtrise de la gestion de l'énergie permettra de traverser sans trop de dommages les zones plus nuageuses.

soleil

L'électricité: même si les minis sont de faibles consommateurs, il est indispensable de partir avec deux batteries qu'il faudra recharger régulièrement. Pour naviguer correctement, il faut pouvoir compter sur une recharge sûre et efficace. J'envisage donc pour compléter l'énergie solaire de m'équiper d'une pile à combustible fonctionnant avec des recharges au méthanol, parfaitement adaptée à nos petits voiliers et à leurs besoins en électricité, par leur facilité d'utilisation et la sécurité de leur utilisation.